Féline 207 > Dossiers > Peugeot 207 SW > Motorisations de la Peugeot 207 SW

Motorisations de la Peugeot 207 SW

Motorisations de la Peugeot 207 SW

Avec trois moteurs essence, dont un disponible en boîte automatique, et deux diesel HDi, la 207 SW dispose, à son lancement, d’une gamme de groupes motopropulseurs très complète :

Les motorisations essence

1.4 l : 54 kW (75 ch) – TU3A

L’entrée de gamme est assurée par le moteur 1.4 l essence (TU3A) développant 54 kW (75 ch) et un couple de 118 Nm à 3300 tr/mn.

Les autres motorisations essence sont issues de la coopération entre PSA Peugeot Citroën et BMW Group.

1.4 l 16v VTi : 70 kW ( 95 ch) – EP3

Dernier né de la toute récente famille des moteurs « EP », ce moteur de 1 397 cm3 développe une puissance de 70 kW à 6000 tr/mn et un couple de 136 Nm à 4000 tr/mn. Ses performances sont particulièrement exploitables puisque 86 % de ce couple maximum, c’est-à-dire 117 Nm, sont disponibles dès 2000 tr/mn.

Le contenu technologique de ce moteur constitue une véritable première à ce niveau de gamme et de cylindrée. Hormis la plus faible cylindrée induite par une course plus faible, ce moteur reprend les éléments technologiques mis en oeuvre sur le 1.6 VTi, comme son système de distribution à calage variable en continu sur les arbres à cames d’admission et d’échappement, son système de levée variable des soupapes d’admission, qui permet de régler graduellement leur course maximale en fonction de la sollicitation de la pédale d’accélérateur. L’association de ces deux VVT et du système de levée variable des soupapes permet, au final, d’améliorer le rendement thermodynamique de ce moteur essence, en abaissant significativement ses consommations, donc les émissions de CO2, et en garantissant une réponse plus spontanée pour une plus grande souplesse du moteur.

1.6 l 16v VTi : 88 kW ( 120 ch) – EP6

Avec le même contenu technologique, le moteur 1.6 l 16v essence (EP6) offre une puissance de 88 kW (120 ch) et un couple de 160 Nm à 4 250 tr/mn.
Ce couple est disponible de façon très homogène, puisque, dès les bas régimes (2 000 tr/mn), il atteint déjà 140 Nm, soit 88 % du couple maximum, assurant ainsi une large plage d’utilisation.
Ce moteur est disponible soit en boîte mécanique à cinq rapports, soit en boîte automatique avec commande « Tiptronic system Porsche ».

Les motorisations diesel HDi

Avec leur cylindrée de 1.6 l, elles s’inscrivent dans la politique de « downsizing » du groupe PSA Peugeot Citroën qui vise à diminuer les cylindrées et les consommations des véhicules en préservant les prestations dynamiques.
Dotées d’un bloc aluminium, d’une culasse à seize soupapes, d’un échangeur, elles bénéficient d’un système d’injection directe haute pression (1 600 bars) de type rampe commune (ou common rail) de deuxième génération avec des injecteurs à six trous de très petit diamètre favorisant ainsi l’homogénéité du mélange.

Elles se proposent avec deux définitions :

1.6 l 16v HDi : 66 kW ( 90 ch) – DV6ATED4

Ce moteur se caractérise par une puissance de 66 kW (90 ch) et un couple de 215 Nm à 1750 tr/mn.

1.6 l 16v HDi FAP : 80 kW ( 110 ch) – DV6TED4

Ce moteur se distingue par sa puissance de 80 kW (110 ch) et un couple de 240 Nm à 1750 tr/mn pouvant atteindre 260 Nm momentanément sur les trois derniers rapports grâce à la fonction « overboost ». Cette version dispose d’un turbocompresseur à géométrie variable.
Equipé d’un filtre à particules FAP additivé, ce moteur rend la 207 SW particulièrement respectueuse de l’environnement.

Rejoignez la communauté !

Si vous appréciez Féline, rejoignez-nous en cliquant sur ces boutons pour suivre toute notre actualité sur les réseaux sociaux !